Selon le journal grec Parapolitika, la Grèce et la France sont en train de finaliser les négociations sur l’acquisition par les forces aériennes grecques de 18 avions de combat Dassault Rafale. 10 avions de combat de ce type seront vendus à la Grèce selon un montage financier très complexe faisant intervenir des mécanismes d’aide à l’exportation mais également des bailleurs de fonds étrangers (nommément les Émirats Arabes Unis) tandis que huit autres Rafale usagés utilisés par l’Armée de l’air française seront remis à la Grèce à titre gracieux. Cela veut dire que les Grecs recevront dans les délais les plus brefs huit chasseurs-bombardiers Rafale d’occasion sans avoir à débourser la moindre drachme. Ce n’est pas tout.