Le 31 mai 2010 l’armée israélienne prenait d’assaut le bâtiment Mavi Marmara qui se dirigeait vers Gaza. Bilan : 9 morts. Depuis la saisine de la Cour Pénale Internationale, une bataille juridique est engagée pour l’ouverture d’une enquête. Selon les juges de la Cour la procureure aurait commis de multiples erreurs de droit, et doit réviser sa décision de classement avant le 2 décembre 2019.