Contrairement à ce qu`on a pu lire çà et là, la communication des autorités russes sur cet accident s`est révélée bien maîtrisée. Après quelques heures de flottement, le Kremlin et le ministère de la Défense s`expriment. L`identité des marins décédés est plus tard communiquée tandis que, compte-tenu de la sensibilité de l`unité concernée, il est clairement fait état qu`aucun détails ne sera livré. Aussi, les parallèles qui ont pu être fait avec le drame du Koursk n`ont guère lieu d`être. Au-delà du fait que l`accident touche la marine, il y a peu de similarités : les sous-marins ne sont pas les mêmes